Tissu Wax
Tissu Wax

Côte d'ivoire Côte d'ivoire Côte d'ivoire Côte d'ivoire Côte d'ivoire

Uniwax

Depuis sa création en 1968, Uniwax est le leader ouest africain de l’impression du wax. Ses produits, vendus sous les marques Uniwax et Woodin, sont exportés dans plus d’une dizaine de pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale. Uniwax fait appel à différents procédés pour réaliser sa gamme de produits. Les tissus sont enduits de cire puis teints avec un procédé spécifique garantissant une très grande tenue des couleurs. De la gravure des cylindres en cuivre aux bains de teinture, plus de 20 étapes sont nécessaires pour produire un motif !

Uniwax est le partenaire historique de Panafrica depuis 2015. Chaque saison, nous nous rendons à Abidjan pour sélectionner les plus beaux motifs pour nos collections. Nous avons la chance de travailler directement avec Uniwax, ce qui nous offre une grande flexibilité et la possibilité de personnaliser les motifs sélectionnés pour proposer des collections uniques.

Tissu Wax

Bon à savoir

Le marché du wax en Afrique est aujourd’hui totalement déréglé par l’importation des wax chinois, de moindre qualité et 2 à 3 fois moins chers qu’un tissu wax produit en Afrique (un wax chinois coûte en moyenne 6000 francs CFA. Un wax imprimé en Côte d’Ivoire est vendu 18 000 francs CFA). Que ce soit en République Démocratique du Congo, au Ghana ou en Côte d’Ivoire, de nombreuses usines ont mis la clé sous la porte, faute de pouvoir résister à cette concurrence.

Notre choix de travailler avec Uniwax nous permet de soutenir la production locale d’un tissu authentique de grande qualité.

Tissu wax
Tissu wax

Ghana Ghana Ghana Ghana Ghana

L'atelier d'Esther

Nous avons rencontré Esther et son équipe en 2019 et sommes tombés sous le charme de cette grande dame talentueuse et pleine d’énergie. C’est dans son petit atelier au nord d’Accra (capitale du Ghana) qu’Esther, sa fille et leurs 4 employés créent des motifs originaux et perpétuent un savoir-faire bien connu au Ghana : l’impression artisanale du Batik. Chaque saison nous développons à leurs côtés de nouveaux motifs pour nos collections.

Atelier Batik
Atelier Batik

Burkina Faso Burkina Faso Burkina Faso Burkina Faso Burkina Faso

Xoomba

Nous achetons nos toiles de coton biologique auprès de Xoomba au Burkina Faso. Xoomba est une association fondée en 2009 pour établir une chaîne complète de production de textile en coton biologique (certifié GOTS) au Burkina Faso. Au Burkina, la pluviométrie permet la culture d’un excellent coton sans arrosage, alors que la culture du coton consomme habituellement de grandes quantités d’eau potable. Le Burkina Faso a aussi l’avantage de disposer de tous les moyens de transformation du coton : égrenage et filage.

Xoomba réalise la teinture écologique du coton à fibres réactives sans métaux lourds et travaille avec des artisans tisserands sur des métiers mécaniques ne nécessitant pas d’électricité. Xoomba emploie environ 25 personnes (principalement des femmes) qui perçoivent un salaire supérieur au salaire moyen au Burkina. Xoomba forme également de jeunes couturiers pour produire des produits finis made in Burkina afin que le maximum de plus-value profite à l’économie du pays.

Xomba, Burkina Faso
Batik
Batik

Maroc Maroc Maroc Maroc Maroc

L’Atelier d’Hicham et de son père

La relation entre l’atelier d’Hicham et Panafrica date de nos débuts. Lors de notre première rencontre en 2015, nous avons immédiatement senti une ambiance agréable dans cet atelier familial et un savoir-faire unique garantissant des produits de grande qualité. Très professionnel, Hicham nous accompagne pour développer nos collections.

Cet atelier est certifié par un organisme externe et respecte les règles de l’OIT (Organisation Internationale du Travail). Cela garantit un code de responsabilité sociale et assure que les baskets PANAFRICA sont fabriquées dans un environnement où les droits des travailleurs sont respectés.

Arusha

Chaque employé bénéficie :

– D’un contrat de travail et d’un salaire minimum garanti
– De congés payés (3 semaines par an)
– D’une couverture santé
– D’une rémunération revalorisée pour chaque heure supplémentaire effectuée (+20% et 2h supplémentaires maximum par semaine)
– De formations régulières et d’un management de qualité

Nous nous rendons régulièrement sur place pour veiller au bon déroulement de nos productions et partageons avec vous les coulisses sur Instagram.

Notre atelier est régulièrement audité par des organismes externes indépendants. (lien transparence).

Usine Maroc
Usine Maroc

Transparence

La transparence est au cœur de notre projet. Nous travaillons sans intermédiaire depuis nos débuts et connaissons les femmes et les hommes qui œuvrent derrière chaque produit Panafrica. Cette transparence est une exigence au quotidien car nous avons le devoir de vous dire ce que nous faisons, comment et avec qui.

Depuis 2016, nous construisons un projet pérenne et nous n’avons rien à cacher. A l’heure où l’écologie et l’éthique sont sur toutes les lèvres, notre devoir est de vous donner toutes les clefs de compréhension de notre projet.

De la culture du coton à notre entrepôt logistique, en passant par nos ateliers d’assemblage, PANAFRICA n’aura plus de secret pour vous…

map

Culture du coton

Culture du coton

  • Certificat Eco-cert UNPCBUnion nationale des producteurs de coton du Burkina Faso (UNPCB)
  • Rassemblée sous forme de coopératives
  • Culture du coton biologique sans arrosage labellisée Ecocert
  • Label Fairtrade

Télécharger le label Ecocert (1) et FairTrade (2)

Tissage et teinture du coton

Tissage et teinture du coton

  • Xoomba
  • 25 employés à Bobo Dioulasso (dont une majorité de femmes)
  • Métiers à tisser mécaniques ne nécessitant pas d’électricité
  • Teinture à faible impact et traitement des eaux usées

Télécharger label GOTS

Assemblage des baskets

Assemblage des baskets

  • Atelier d’Hicham et de son père (122 employés dont 30 femmes)
  • 44 heures de travail hebdomadaire en moyenne (moyenne nationale : 49 heures/ semaine)
  • Conditions de travail excellentes selon le dernier rapport d’audit externe (salaire minimum, nombre d’heures travaillées, 100% des employés sous contrat)

Télécharger le rapport externe WCA (Workplace conditions Assessment)

Lieu de production du wax

Lieu de production du wax

  • Uniwax basé à Yopougon
  • Leader ouest africain de l’impression du véritable wax
  • Construction d’un centre medico social en 2012
  • Soins gratuits pour les salariés et leurs familles

Tissage du coton

Tissage du coton

  • Tissage de Charlieu
  • Tissu en coton biologique (95 % de fibres bilogiques certifiées) et recyclé
  • Achat du coton uni et recyclé pour nos toiles imprimées

Télécharger les labels GRS (1), GOTS (2) et OekoTex (3)

Entrepôt logistique

Entrepôt logistique

  • Centralisation de l’intégralité du stock Panafrica
  • Expéditions B to B et B to C

Atelier de teinture du Batik

Atelier de teinture du Batik

  • Atelier d’Esther et de sa fille (4 employés)
  • Impression traditionnelle à la cire (tampons en mousse ou en bois)
  • Toutes les étapes sont réalisées manuellement

Tannerie cuir

Tannerie cuir

  • Entreprise Mastrotto
  • Peaux bovines destinées à la consommation
  • Cuir à tannage semi végétal
  • Label LWG Gold rated indiquant le respect des normes de sécurité, la réduction des substances nocives pour la santé et l’environnement, baisse de la consommation eau et énergie

Télécharger le label LWG

Tissage des fibres de plastique

Tissage des fibres de plastique

  • Entreprise Carlom
  • Fibre produite par Antex (Seaqual) certifiée OekoTex et GRS
  • Plastique récolté dans les océans

Télécharger les labels OekoTex (1) et GRS (2)

Fabrication des semelles

Fabrication des semelles

  • Entreprise réalisant nos semelles à base de matières recyclées
  • 70% de matières recyclées issues des chutes de production et de nos anciennes semelles broyées et recyclées (programme Rebirth)
  • Certifié Peta (Vegan)

Télécharger certification composition semelle

Tissu wax
Tissu wax

Nos prochains défis

PANAFRICA est un projet global, un projet en devenir. Comme tout projet, il s’inscrit dans le temps. Notre ambition est d’aller toujours plus loin sans avoir peur de questionner nos choix et nos actions. De nombreux défis restent à relever, en voici les principaux :
Rebirth

Rebirth : une pierre à l'édifice

La circularité des produits que nous créons est un sujet complexe et un challenge de taille.

Notre rêve : créer nos nouveaux produits à partir des produits déjà portés arrivés en fin de vie.

Nous avons créé Rebirth pour offrir à tous nos clients la possibilité de renvoyer leurs articles usés et leur donner une seconde vie (reconditionnement lorsque cela est possible ou recyclage – en savoir plus).

Néanmoins, une paire de baskets est composée de nombreux matériaux aux propriétés différentes (toiles, cuirs, doublures, lacets, oeillets etc). Tous ces éléments ne peuvent être broyés, recyclés et transformés uniformément. La revalorisation des paires en fin de vie n’est donc, à ce jour, pas totalement aboutie et des investissements importants sont nécessaires pour viser une circularité absolue.

Voir le projet Rebirth
Cuir

Limiter l'utilisation du cuir

Nous utilisons du cuir pour la fabrication de certains modèles PANAFRICA. Malgré les qualités indéniables du cuir (durabilité, confort), nous sommes conscients de l’impact environnemental et des problèmes éthiques que cela pose. Nous utilisons aujourd’hui un cuir au tannage semi végétal (low chrome) et réduisons, saison après saison son utilisation. À titre d’exemple, en 2016, 80 % de nos collections comportaient du cuir animal. En 2020, c’est 40%. Nous menons en parallèle des réflexions pour utiliser des substituts plus écologiques ou naturels au cuir sans pour autant dégrader la durée de vie de nos produits.

Camion

Réduire le transport

Nos collections sont expédiées par camion des ateliers de production vers notre entrepôt logistique près de Chambéry en France. L’impact écologique est donc beaucoup plus faible que par voie aérienne. Néanmoins notre schéma logistique actuel est complexe. Par exemple, le tissu wax acheté en Afrique de l’Ouest est systématiquement envoyé en France pour un contrôle qualité et un traitement industriel avant d’être réexpédié au Maroc pour l’assemblage de nos modèles. Notre usine n’a, à ce jour, pas la capacité de traiter cette étape directement sur place.

Carton@2x

En finir avec les emballages ?

Tous nos produits sont emballés dans des boîtes en carton recyclé et à l’Atelier Panafrica nous vendons nos paires hors boîtes pour les clients qui le désirent.

Jusqu’en 2019, nous limitions l’emballage au strict minimum mais pour protéger nos produits tout au long de leur circuit logistique nous avons dû ajouter un second emballage. Ce choix, pour une expérience client à la hauteur de nos exigences, a un coût financier et écologique non négligeable mais nous n’avons à ce jour pas d’autre solution.